2ème vol : Sion - Berne - Sion

Publié le par Steve Roh

Comme je le disais donc, après notre ptit tour sur Rarogne, retour à Sion.

Ptit check météo qui nous informe que sur Berne ça devrait être dégagé, en passant par le plateau. On refait le plein, on vérifie le plan de vol et les derniers NOTAM (NOtice To Air Men).

Décollage (évidemment j'oublie d'enclancher mon chrono-gps donc vous aurez que le parcours du retour :-)) et on file direction Martigny - Bex - Vevey. A Vevey, ptite nouveauté pour moi, on contacte Geneva Information. Il s'agit d'une fréquence sur laquelle on s'identifie, on explique où on est, où on va, etc. Ca permet de rester en contact constant avec quelqu'un en cas de problème ou de besoin d'informations.

On continue sur le VOR de Fribourg en suivant sa radiale. Jusque là tout va bien si ce n'est que le plafond nuageux s'abaisse gentiemment, nous contraignant à descendre de 4500 à 4000, puis 3500 pieds, afin d'éviter les nuages. Ca commence à me faire stresser un peu tout ça au point qu'une fois le VOR de Fribourg passé, j'arrive à perdre ma radiale (en gros c'est le cap à suivre depuis le VOR) et on se retrouve paumé en pleine campagne fribourgeoise.
Mon instructeur, qui roupillait à côté (non j'rigole, il était en train d'écouter l'ATIS de Berne (information sur la météo et la piste en service) et me faisait grande confiance sur la navigation....) garde alors tout son calme et me dit gentiemment qu'on va retourner sur le VOR de Fribourg. On retrouve la ville de Fribourg (ouf!) et je retrouve un peu mes repères. Je rejoins l'autoroute que nous suivons jusqu'à Neuenegg, point de report à passer lorsqu'on veut aller sur l'aéroport de Berne. Mon instructeur s'occupe de la radio (la météo me stressait pas mal) et on rejoint la piste de Berne pour s'y poser.

On passe au bureau C, on paie notre taxe à une charmante demoiselle :-p et on s'en va au resto du coin manger de bons röstis pour mon instructeur, et pour moi un ptit riz au curry (faut manger léger en avion, hein JL ?).

On reprend la météo, on redécolle et comme le temps s'est un peu amélioré, on fait un peu de navigation à l'oeil. On suit l'autoroute jusqu'à Fribourg, ensuite mon instructeur me demande de lui faire visiter Romont. Je cherche donc Romont sur la carte (ça déjà c'est pas facile....) et ensuite je repère la route, la voie de chemin de fer, etc pour arriver sur Romont. On tourne ensuite direction Vevey, puis on rentre par la vallée du Rhône.

Ce vol a été super riche en expérience. D'un part je me suis rendu compte que selon la météo, ça peut être assez sport mais qu'on peut quand même voler si c'est pas un grand ciel bleu. Par contre faut toujours savoir renoncer si on pense que ça va pas passer... de plus le contact avec Geneva Information m'a mis un peu en confiance côté radio, même si après le contact avec Berne a pas été très bon sur le retour... breeeeef ça viendra avec l'expérience et l'entraînement !
Et j'ai aussi appris qu'il fallait vraiment bien étudier son plan de vol et la destination, car c'est pas à 1000m au dessus du sol, avec des nuages qui nous frolent la queue qu'on a le temps de voir par où on va devoir passer pour se poser...

Et en cadeau le lien vers le fichier GoogleEarth (si ça marche pas copiez-collez le lien suivant dans votre navigateur internet : http://www.cavetroz.ch/steve/googleEarth/2010_02_24_Berne_Sion.kmz) qui vous permettra de visualiser en 3D le vol Berne-Sion et  quelques jolies photos (le reste se trouve sur mon profil Facebook) :
DSCN3554.JPG
DSCN3555.JPG
DSCN3556.JPGDSCN3558.JPG

DSCN3568.JPG
Prochain vol, demain normalement, pour une ptite leçon d'acrobatie (gloups) afin de voir un peu ce qu'est une vrille et d'autres ptites choses :-) et ensutie mercredi pour un ptit vol Sion - Zurich - Grenchen - Sion :-) que du bonheur !

Publié dans Vol réel

Commenter cet article