C'est la guerre !!!

Publié le par Steve Roh

Encore une fois, dame météo a tout fait foiré... notre vol sur Zürich, comme notre vol sur Aoste n'a pas été possible avec la météo annoncée.

On décide donc de faire quelques tours de piste en solo. Afin de reprendre tout ça en main, on commence par 3 tours de piste avec mon instructeur. Ca va pas trop mal, si ce n'est ces fameux arrondis à la fin... (j'y arriverai un jour !!!). Petit couac au 3ème posé, la roue de proue part en "shimming"; aucune idée si ça se dit bien ainsi mais en gros lorsqu'elle a touché le sol elle a commencé à vibrer puis a carrément aller de droite à gauche !!! Il suffit pour contrer tout ça d'essayer de soulager la roue de proue en tirant le manche contre soi et d'attendre en espérant ne pas sortir de la piste... Super impressionnant mais aucun mal pour les pilotes. Comme je devais repartir en solo, mon instructeur décide d'aller faire vérifier le train chez le mécanicien.
On roule donc chez Farner et on décide de laisser l'avion là-bas (le cache de la roue avait une ptit bout de plastic en moins....). Je prends donc un autre avion et j'entame les tours de piste, avec un bon vent de face (environ 15-17 noeuds), ça fait travailler la technique !

Ce que je n'avais pas vraiment prévu, c'est que la guerre soit déclarée à ce moment là ! :-) non en fait comme c'est période de cours de répétition pour nos pilotes suisses, toute une ribambelle de Tiger et FA-18 ont décollé en début d'après-midi (pas loin de 4 FA-18 et 6 Tiger) :
Avion-Sion-0263.JPG
Avion-Sion-0264.JPG
Avion-Sion-0265.JPG
Désolé pour la qualité des photos de mon Iphone, mais c'est pas évident de prendre une photo et d'essayer de se boucher les 2 oreilles en même temps... Car se trouver près de la piste comme ça quand ils décollent, ben ça décoiffe les tympans !!!
Je fais donc mes 2 premiers tours de piste, tout va pas mal, le vent secoue un peu, mais j'ai toujours de la peine avec les atterrissage. J'arrondis trop tôt, ce qui fait que l'avion remonte de quelques metres et pour finir, faute de vitesse, il "tombe" un peu...
J'entame le vent arrière de mon 3ème tdp (tour de piste hein...) et là j'entends à la radio que tous les avions de chasse arrivent sur Sion pour se poser... J'informe timidement la tour que j'entre en vent-arrière pour me poser et il me semble entendre une hésitation de son côté (genre "mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire de ce Robin au milieu de toute cette équipe ???). Il me demande donc de faire des orbits pour commencer. J'entame donc deux cercles de 360° au dessus de la tour de contrôle. A la fin du 2ème cercle le contrôleur me demande de poursuivre mon vent arrière, ce que je fais. il me demande ensuite de me rendre vers Echo2 (St-Léonard) (...). J'arrive donc à E2 et là il me demande de rester en holding donc je me promène entre E2 et E1 (Sierre) en tournant en rond.
Ensuite il me dit de rejoindre le point Novembre. Je savais à peu près où il se trouvait (nord de Sion) mais heureusement que j'avais ma ptite carte de Sion avec moi. Il s'agit en fait de l'antenne radio au sommet de Gravelone. J'arrive donc à N, et là il me dit que je peux rejoindre le vent arrière, ce que je fais un peu tardivement (il doit d'ailleurs me demander une 2ème fois gentiment de le faire, car j'étais pas sûr que je puisse traverser tout l'aérodrome comme ça...) et là je suis number one pour me poser (ben tout le monde était rentré depuis le temps :-)) Et là je me pose encore une fois "moyennement" bien et je rentre, décidé à m'arrêter là pour ce jour-là... (normalement je devais repartir pour 3 tours de piste mais le vent et la fatigue m'ont fait changé d'avis (safe avant tout et aussi avoir du plaisir quand même !).
un bon ptit coca, un ptit debriefing avec mon instructeur et voilà !
C'était une superbe expérience, autant au niveau radio que orientation autour de Sion.

Prochain vol, vendredi après-midi où je fais normalement 2x4 tours de piste en solo à nouveau !

Publié dans Vol réel

Commenter cet article