Ptit topo

Publié le par Steve Roh

Bonjour à tous !

 

Hé oui ça fait des mois que je n'ai plus posté sur le blog. Ma fois, c'est comme ça, parfois on a une certaine motivation à faire les choses, parfois pas et à mon avis il ne faut pas non plus trop forcer la chose, et laisser revenir la ptit flamme qui relance la machine (c'est beau ce que je dis hein ?)

 

Enfin bref, je me dis qu'après quelques mois, je vais prendre un peu de temps pour vous donner quelques news de ma situation actuelle de pilote privé ! Et dans un 2ème article je vais vous raconter un peu plus en détail mon examen final de pilote privé (PPL). Car même si ça fait bientôt 4 mois que je suis licencié, l'examen pratique, je vais pas l'oublier de si tôt !

 

Alors voilà, le 1er juillet 2010 je me suis réveillé avec un ptit sourire en coin, me disant que désormais, je pouvais, quand je voulais, sauter dans un ptit avion et partir à l'aventure ! Bon c'est vite dit, bien dit je vous l'accorde. Comme toujours, le vol VFR est tributaire de nombreux facteurs tels que la météo, la disponibilité de l'avion (et du pilote), les conditions de vols (au moment où je vous parle la quasi-totalité de la romandie n'est pas survolable parce que Montreux accueille le sommet de la francomachin...),...

 

Vous vous imaginez sans doute que dès les premiers jours, un nouveau pilote licencié a envie de ... voler ! J'avoue que ces premiers mois ont été assez riches en heures de vol. Rien qu'en 3 mois je totalise déjà 15 heures de vol, ce qui correspond au minimum légal que l'on doit faire chaque année pour conserver sa licence ! Mais bon, je vais quand même me calmer, car même si je trouve des passagers pour partager les frais, tout ceci a quand même un certain coût :-).

 

En parlant de coûts, je vais désormais arrêter de mettre à jour le récapitulatif de mes dépenses puisque je désirais avant tout énumérer les dépenses propres à la formation. Au final, je pense que j'ai dépensé un peu plus de 20'000frs entre le début et la fin de ma formation. Je précise cependant que j'ai pas mal dépassé les objectifs de certains vols et j'ai donc fait pas mal d'heures de vols en plus, donc ça a couté plus cher. Cependant l'expérience retirée de certains de ces vols prolongés n'est pas négligeable. Par exemple, le fait d'être allé jusqu'à Toulouse, en passant par la côte d'Azur, me permet désormais de partir voler au-delà de nos frontière sans appréhension !

 

J'ai donc profité de faire voler ces derniers mois tous les amis qui ont suivi mon aventure qu'est cette formation de pilote. La plupart des vols ont été des vols sur nos belles Alpes Valaisannes mais aussi des ptits vols autour du Mont-Blanc et sur le plateau.

 

J'ai aussi été découvrir des aéroport extérieurs, tels que Neuchâtel, Ecuvillens (le resto de l'aéroport propose un tartare d'enfer!!!) ou Annecy (où j'ai passé une superbe journée avec mademoiselle...).

 

J'ai aussi eu l'occasion de participer à une journée "Vol pour tous" au sein du club de vol à moteur, durant laquelle le club ainsi que les pilotes offrent un ptit vol découverte de 15 minutes à des jeunes. C'était vraiment très sympa de voir ces jeunes tout excités s'émerveillé de voir le monde d'en haut.

 

J'ai pas mal de photos de ces vols, mais je les ai surtout partagées sur Facebook, donc soit vous faites partie de mes "amis" Facebook, soit vous pouvez toujours essayer de "postuler" :-)

 

Concernant mes futurs projets, je vais certainement faire prochainement un ptit vol sur le Tessin et en décembre, avec un autre ami pilote, on est en train d'organiser une petite virée sur Colmar afin de profiter de voler un peu plus loin et de passer 2 sympathiques journée dans une ville très belle en période de fin d'année.

voler avec d'autres pilotes est effectivement intéressant dans le sens où on peut non seulement partager les frais, mais aussi voler vers des destinations plus compliquées, tout en profitant du vol. Souvent, quand je vole avec des passagers, je fais des vols que je "connais", où la préparation est moins grande, et le suivi en vol moins compliqué. On sait quelle vallée prendre, quels contacts radio faire,...etc Par contre si on va dans des endroits inconnus, c'est bien souvent plus pratique de voler "à deux". A savoir que le pilote, pilote et le co-pilote s'occupe de la navigation, de la radio, et de servir le café :-).

Bref l'idée est donc d'organiser périodiquement des vols avec d'autres pilotes, avec éventuellement plusieurs avions. Donc si t'es un ptit pilote de la région, n'hésite pas à me contacter si une pareille expérience te tente !

 

Voilà, je pense que ces quelques lignes résument bien ces quelques mois d'absence. Je vais désormais tâcher d'être un peu plus présent au niveau des mes billets.

 

A tout bientôt !

Publié dans Vol réel

Commenter cet article